In'tech Medical Press Releases

Au départ de la Mini Transat, le 22 septembre à La Rochelle, le voilier aux couleurs de l’association « Project Rescue Ocean », skippé par Axel Tréhin et soutenu par les entreprises OSLO, In’Tech et Westlake Plastics.

Innover et s’unir pour agir en faveur de la protection du milieu marin dans le cadre d’un défi sportif hors norme, une course au large en solitaire et sans assistance, tel est le credo de ce projet audacieux de collaboration entre un navigateur, une association et trois entreprises originaires du Nord de la France. Au-delà des valeurs partagées comme le goût du défi, l’audace et le dépassement de soi, focus sur ce projet qui fait sens pour l’ensemble de ces partenaires !

intech sailVilleneuve d’Ascq, le 11 septembre 2019 – Pour la première fois, l’éditeur OSLO, facilitateur de la transition digitale des entreprises, In’Tech, leader mondial dans la fabrication de dispositifs médicaux, et Westlake Plastics, spécialiste des polymères médicaux à la conquête de nouveaux marchés dans le monde, s’engagent auprès de Project Rescue Ocean en soutenant le navigateur breton de 30 ans, Axel Tréhin, qui sera sur la ligne de départ, le dimanche 22 septembre, de la 22ème édition de la Mini Transat. Doté d’un prototype de bateau de dernière génération de 6 mètres 50 de long, aux couleurs de l’association Project Rescue Ocean, il va s’élancer, en solitaire et sans assistance, dans une traversée de plus de 7 500 kilomètres de l’Atlantique, de La Rochelle aux Canaries puis en Martinique, avec le podium en ligne de mire.

Un navigateur, passionné de la mer et de sa préservation - Axel Tréhin, considéré comme un des favoris en proto cette année, avec déjà deux participations à la Mini Transat à son actif, nous confie : « Au cœur de cette aventure humaine et sportive, je suis heureux de porter le message de préservation de la mer et d’éco-citoyenneté de Project Rescue Ocean auprès d’un large public, durant la Mini-Transat, course au large en solitaire qui met en avant des valeurs de dénuement et d’humilité face à la nature. Le soutien financier de ces 3 entreprises françaises, qui allient goût du challenge et de l’innovation, a permis de le concrétiser ». Il ajoute : « Nous nous ressemblons et nous avons en commun d’oser nous lancer dans des nouveaux challenges et de faire preuve d’audace et de ténacité pour défendre nos idéaux. Ensemble, Project Rescue Ocean, Oslo, In’Tech et Westlake Plastics, nous allons vivre une belle aventure ».

Une association fer de lance d’un nouveau regard et de nouvelles actions de respect du milieu marin –  Project Rescue Ocean, association environnementale de loi 1901, fondée par Benoît Schumann et née des réseaux sociaux, s’est fixée trois missions : mener des actions de collecte de déchets, sensibiliser un public le plus large possible à la préservation de la nature et développer l’éco-citoyenneté en particulier au sein de la jeunesse. Elle intervient en France et dans le monde via une dizaine d’antennes réparties sur trois continents, avec plus de 20 tonnes de déchets sauvages récoltés en 2018 et près de 30 tonnes prévues en 2019. L’adéquation des valeurs qu’incarnent le navigateur Axel Tréhin et la course sans moteur « Mini Transat » avec celles de Project Rescue Ocean sonne comme une évidence : nature et humilité, défi et partage. Benoît Schumann complète : « Il faut faire bouger les lignes pour changer les mentalités et développer des usages plus responsables, en particulier sur le plastique. Les entreprises y ont toute leur place. Le soutien d’OSLO, d’In’Tech et de Westlake Plastics dans ce projet démontre, en tant qu’association, qu’il est possible de créer des passerelles avec les entreprises et de transformer leurs dons en actions concrètes pour promouvoir la protection du littoral marin. » Outre d’accroître sa visibilité lors de cette course renommée, Project Rescue Ocean prévoit, en effet, d’organiser une action de dépollution improvisée lors du départ à la Rochelle, en remettant au plus grand nombre des sacs en toile de jute visant à être remplis de déchets, puis de diffuser l’opération sur les réseaux sociaux.

Un véritable défi à la fois humain, technologique et sportif pour porter les valeurs partagées par trois entreprises du Nord de la France – L’implication d’Oslo, d’In’Tech et de Westlake dans ce projet repose, au départ, sur une passion commune des trois dirigeants pour la voile et la navigation en mer. A cela s’ajoute que le monde de l’entreprise et celui de la course partagent des valeurs communes : goût du challenge, audace, persévérance et dépassement de soi… De plus, les trois entreprises ont fait de l’innovation le fil conducteur de leur croissance et de leur rayonnement dans leurs secteurs d’activité respectifs, à l’image du prototype construit par Axel, véritable concentré de technologies. Ce qui a fait la différence, à leurs yeux, ce sont les valeurs portées « haut et fort » par Project Rescue Ocean.

Antoine Glangetas, Dirigeant d’OSLO, débute « Nous nous sentons particulièrement proche de la démarche d’Axel, un navigateur doté d’une grande persévérance et du sens de l’effort, qui a construit lui même son prototype pendant deux ans pour être au départ de la Mini Transat, une Transaltantique nature de deux mois également membre de l’initiative « 1% pour la planète ». En totale adéquation avec les valeurs de Project Rescue Ocean, nous sommes persuadés qu’en tant qu’acteur de la transition digitale, nous devons être partie prenante et contribuer à l’effort collectif de la transition écologique pour rendre le monde plus durable, selon la méthode dite du colibri, à petits pas. »

François Samson, Directeur Marketing d’In’Tech, complète : « Cette course au large en solo qui rallie deux continents sur lesquels nous sommes présents avec un prototype, reflète totalement l’âme de notre entreprise et illustre l’importance que nous portons au quotidien au capital innovation, aventure et humain. Les valeurs de Project Rescue Ocean sont en résonnance avec notre culture d’entreprise « We are In’Tech » et notre engagement où l’esprit de partage et de solidarité prime ».

Alexandre Delemazure, Dirigeant de Westlake Plastics conclut : « La navigation en solitaire, c’est une école d’excellence et de persévérance, où passion et respect de la mer se conjuguent. Notre entreprise adhère totalement à ces valeurs d’humilité, de ténacité et de respect. Spécialiste des polymères techniques, nous sommes en première ligne pour véhiculer le message de faire preuve de mesure et de bon sens dans l’utilisation des plastiques, en privilégiant uniquement ceux à forte valeur ajoutée dans le monde médical ou aéronautique. Avec Project Rescue Ocean, nous réaffirmons l’importance de sensibiliser et d’éduquer pour changer la consommation des biens non renouvelables et évoluer sur une terre vivable. »

Pour plus d’informations sur les entreprises : www.oslo.fr - www.intech-medical.com et www.westlakeplastics.com

Contact presse OSLO :

Gwendoline Lune - Attachée de presse – GLC

Tél. : + 33 (0)1 48 97 78 16 – Mobile : 06 15 91 48 18

E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Contact presse In’Tech :

Cassandra Dolci - Assistante Marketing

Tél. : + 33 (0)4 94 61 71 00

E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Contact presse Westlake Plastics :

Alexandre Delemazure - C.E.O

Tél. : + 33 (0)3 20 68 30 35

E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.


Our Catalog

Image

Our Sister Companies

Image
Image

Newsletter Sign Up